Un dimanche à Ville-d’Avray

Dominique Barbéris

Le titre, Un dimanche à Ville-d’Avray, est un lointain écho du film féérique – et mystérieusement inquiétant –, sorti en 1962, qui a marqué, tel un météore, le cinéma français.
Même sentiment d’inquiétude dans le livre de Dominique Barbéris : deux sœurs se retrouvent, alors que fléchit la lumière, dans un pavillon de Ville-d’Avray, avec chacune dans le cœur les rêves et les terreurs de l’enfance, le besoin insatiable de romanesque, de landes sauvages dignes de Jane Eyre et d’un amour fou, tout cela enfoui dans le secret d’une vie sage.
L’une se confie à l’autre. Lui raconte une invraisemblable rencontre dans le décor en apparence paisible de Ville-d’Avray, de ses rues provinciales. L’autre découvre, stupéfaite, son errance entre les bois de Fausse-Repose, les étangs de Corot, les gares de banlieue et les dangers frôlés...
Ce sont des pages à la Simenon. Les grands fonds de l’âme humaine sont troubles comme les eaux des étangs.

Deuxième sélection Prix Goncourt 2019.
Finaliste Prix Femina 2019.

Image de couverture de Un dimanche à Ville-d’Avray
Collection : La rencontre
septembre 2019
128 pages - 17 €
Dimensions : 12.5 x 20.5 cm
ISBN : 9782363081995
9782363081995

Lire un extrait

Un dimanche à Ville-d’Avray

Dominique Barbéris

En fait, a murmuré ma sœur sans me regarder, j’ai pensé à quelqu’un. J’ai fait une rencontre, il y a des années, je ne te l’ai jamais dit ? Il m’est arrivé quelque chose. Une rencontre !
Le mot est tombé bizarrement avec l’ombre. J’ai arrêté tout net de fredonner. Je me rappelais la formule de maman : « Va voir ce que ta sœur fabrique. » En réalité, sur certains points, Claire Marie me fait penser à ces canards qui ont l’air de glisser sur l’eau (un glissement d’objets immobiles) mais leurs pattes remuent sous la surface à toute allure.

Ils en parlent…

le logo du journal

par Marianne Payot

le logo du journal

Rêverie bourgeoise

Rarement la petite musique des regrets et du désenchantement aura résonné avec autant de force.

par François Lestavel

le logo du journal
le logo du journal

Vivement dimanche !

par Olivia de Lamberterie

le logo du journal

A Brive, comment va la France ?

le logo du journal

Dominique Barbéris, mélancolique banlieue

« Un dimanche à Ville-d’Avray », nouveau livre de la romancière, édité chez Arléa, nous transporte dans un univers populaire, mais teinté de romantisme.

le logo du journal

« Un dimanche à Ville-d’Avray », le roman tendre et mystérieux de Dominique Barbéris

Le dixième roman de Dominique Barbéris, en lice parmi les six finalistes du prix Fémina, prend pour décor une ville de banlieue parisienne, dont l’allure calme et cossue se teinte de mélancolie.

par Manon Botticelli

le logo du journal

Comme une rêverie amère

par Deborah Badoux

le logo du journal

Salon du livre de Trouville-sur-Mer : édition 2019 très littéraire !

Trouville sur Livres, c’est aussi de jolis talents à découvrir, comme Dominique Barberis qui publie Un dimanche à Ville d’Avray (Arléa), Un roman de l’intime qui touche au coeur. Il figure sur la liste des finalistes du Prix Femina 2019.

le logo du journal

« Un dimanche à Ville-d’Avray », quand l’ennui ouvre les cœurs

par Viginie Gatti

le logo du journal

Dominique Barbéris explore les relations humaines

par Hubert Lemonnier

le logo du journal

Dominique Barbéris, banlieue mélancolie

par Olivia Gesbert

le logo du journal

L’inquiétude sourde des dimanches soir

par Lisbeth Koutchoumoff Arman

le logo du journal

Les deux soeurs

par Bernard Babkine

le logo du journal

Comme une rêverie amère - La Liberté

Dominique Barbéris » Un dimanche à Ville-d’Avray semble le résultat d’une rencontre entre le film...

le logo du journal

Le spleen du dimanche soir

par Jacques Nerson

le logo du journal

Un dimanche à Ville d’Avray ou le blues de la banlieue chic par Dominique Barbéris

le logo du journal

Une écriture qui révèle l’inquiétante étrangeté des vies banales.

le logo du journal

Alexandre Fillon a choisi « Un dimanche à Ville d’Avray » de Dominique Barbéris - onlalu

Site de conseil et d’information sur les livres, l’édition, l’édition électronique et la librairie. Des critiques, des jeux, des concours et des interviews d’auteurs pour les passionnés de lecture

par Alexandre Fillon

le logo du journal

La possibilité d’une folie

par Jacques Lindecker

le logo du journal

L’Avray histoire

par Alexandre Fillon

le logo du journal

Dominique Barbéris au point de bascule

par Xavier Houssin

le logo du journal

Vive les Livres ! du 08/10/2019 - YouTube

Patrick Poivre d’Arvor vous présente chaque jour l’actualité littéraire dans #ViveLesLivres

le logo du journal

« Un Dimanche à Ville-d’Avray » de Dominique Barbéris - Libraire « Trait d’Union » à Noirmoutier en l’île

le logo du journal
le logo du journal

Rêveuse bourgeoisie

par Etienne de Montéty

le logo du journal
le logo du journal

Un dimanche à Ville-d’Avray de Dominique Barbéris - Boojum

par Didier Ters

le logo du journal

Jours de spleen à Ville-d’Avray

« Un dimanche à Ville-d’Avray » a un charme fou.

le logo du journal

Un livre, un jour

émission diffusée les 19 et 20 septembre 2019 sur France 3.

le logo du journal

Ville-d’Avray, décor du futur prix Goncourt 2019 ? - Le Parisien

Ecrit par Dominique Barbéris, le roman « Un dimanche à Ville-d’Avray » fait partie de la première sélection du prix Goncourt et de celle du Femina. Toute l’intrigue se déroule entre un pavillon, la gare de Sèvres-Ville-d’Avray et les étangs.

par Estelle Dautry

le logo du journal

Confidence entre soeurs

par Claude Maine

le logo du journal

Un secret près des étangs

par Jean-Marie Planes

le logo du journal

Un dimanche à Ville d’Avray de Dominique Barberis | Le blog de Gilles Pudlowski - Les Pieds dans le Plat

par Gilles Pudlowski

le logo du journal
le logo du journal

Deux soeurs dans le soir

par Olivier Mony