La Maison de Bretagne

Marie Sizun

Décidée à vendre la maison du Finistère, où depuis l’enfance, elle passait ses vacances en famille, parce que restée seule, elle n’en a plus l’usage, et surtout parce que les souvenirs qu’elle garde de ce temps sont loin d’être heureux, Claire prend un congé d’une semaine de son bureau parisien pour régler l’affaire. Elle se rend sur place en voiture un dimanche d’octobre. Arrivée chez elle, une bien mauvaise surprise l’attend. Son projet va en être bouleversé. Cela pourrait être le début d’un roman policier. Il n’en est rien ou presque. L’enquête à laquelle la narratrice se voit soumise n’est que prétexte à une remontée des souvenirs attachés à cette maison autrement dramatique pour elle.
Et si, à près de cinquante ans, elle faisait enfin le point sur elle-même et les siens ?

Dans La Maison de Bretagne, Marie Sizun reprend le fil de sa trajectoire littéraire et retrouve le thème dans lequel elle excelle : les histoires de famille. Il suffit d’une maison, lieu de souvenirs s’il en est, pour que le passé non réglé refasse surface. L’énigme d’une mère, l’absence d’un père, les rapports houleux avec une sœur, voici la manière vivante de ce livre. Mais comme son titre l’indique, c’est aussi une déclaration d’amour à la Bretagne, à ses ciels chahutés et sa lumière grandiose, à l’ambiance hors du temps de ce village du bout des terres, face à l’Océan, où le sentiment de familiarité se mêle à l’étrangeté due à une longue absence.

Prix de l’Académie littéraire de Bretagne et des Pays de la Loire 2021

Image de couverture de La Maison de Bretagne
Collection : 1er Mille
janvier 2021
240 pages - 20 €
Dimensions : 13 x 19 cm
ISBN : 9782363082428
9782363082428

Ils en parlent…

logo du media de presse

Le ressac des souvenirs

« Marie Sizun ancre son intrigue en Bretagne et pose une fois encore son regard sensible (...) »

Par Laurence Péan

logo du media de presse

Noire choix de la semaine - Livre

« Marie Sizun (...) sa plume retranscrit merveilleusement l’atmosphère bretonne. »

logo du media de presse

La maison de Bretagne

« Entrer dans ce roman, c’est faire un voyage en Bretagne avec son climat et ses marées. »

logo du media de presse

Marie Sizun : toujours inquiète

« (...) une écriture majeure de notre temps. »

Par Alain-Gabriel Monot

logo du media de presse

La Bretagne de Marie Sizun

logo du media de presse

La Maison de Bretagne

Par Claire Julliard

logo du media de presse

Marie Sizun : « Le personnage principal c’est l’Ile, c’est la Bretagne » (1)

Par Deilphine Tanguy

logo du media de presse

Marie Sizun : « Le personnage principal c’est l’Ile, c’est la Bretagne » (2)

Par Deilphine Tanguy

logo du media de presse

La maison de Bretagne, de Marie Sizun | Kimamori

Par Yassi Nasseri

logo du media de presse

Encres Vagabondes : Marie SIZUN, La maison de Bretagne

« C’est dans un style aussi clair que le prénom de la narratrice, dans une écriture « à l’os », aussi abrupte que les paysages du Finistère que Marie Sizun va jeter sa narratrice (...) »

Par Sylvie Lansade

La Maison de Bretagne, Marie Sizun (Arléa) - Le nouveau blog littéraire de Pierre Ahnne

« Et c’est cette imbrication de l’être humain et des choses que peint Marie Sizun, de son pinceau subtil. »

Par Pierre Ahnne

logo du media de presse

Un sacré choc !

« Ce texte intrigant et intime confirme le subtil talent de son autrice pour décrire les tourments intérieurs. »

Par M.P.

logo du media de presse

Belles lumières de la mémoire

Ode aux lumières de notre région.

logo du media de presse

Souvenirs de la maison du mort

Sa sensibilité de romancière et son regard de peintre (...) concourent à la beauté du texte.

Par Jean Claude

logo du media de presse

Marie Sizun ou l’émotion à fleur de mots

Dans son magnifique ouvrage, un des plus beaux livres de ce début d’année, Marie Sizun nous entraîne dans une maison de vacances, au coeur d’une Bretagne authentique.

Par Hubert Lomonnier

logo du media de presse

La Maison de Bretagne

L’auteur de La Gouvernante suédoise, prix Breizh 2017, signe ici son treizième livre.

logo du media de presse

La Maison de Bretagne.

L’histoire pourrait glisser du roman d’atmosphère au roman noir. Un mort, les gendarmes, un inspecteur de police, un journaliste d’investigation, tout y est. Eh bien non, à travers l’enquête les souvenirs sont là. La plage, la mer, le vent, les bistrots de jadis.

Par Jacques Plaine.

logo du media de presse

Quand le passé ressurgit

Voilà une ode à la Bretagne autant qu’aux sentiments, décrits avec une grande justesse.

Par M.P.

logo du media de presse

Le vague à l’âme

L’écriture délicate de Marie Sizun excelle à raconter les silences et doutes d’une héroïne tourmentée dont la vie s’est peu à peu réduite à peau de chagrin. Comme si la lumière de la Bretagne ramenait à la vie cette femme écrasée par le poids du passé, elle va peu à peu sortir de la nuit familiale et découvrir qui elle est vraiment. Un roman tout en finesse et en pudeur.

par Bénédicte Aubry, Pierre Morel et Valérie Zerguine

logo du media de presse

Une maison, ce n’est pas seulement des murs

Fidèle à la Bretagne, Marie Sizun en restitue les couleurs et les odeurs avec une acuité pleine d’empathie. (...) Avec sa maison d’une Bretagne qu’elle aime intensément, elle déroule, dans une écriture joliment classique, les nuances de paysages qu’elle porte avec empathie et d’émois du cœur qu’elle sonde avec une acuité pleine d’humanité.

par Monique Verdussen

logo du media de presse

Pardon iodé

Disons-le d’emblée, le dernier roman de Marie Sizun est bouleversant. Il s’ouvre et se referme comme un écrin de chagrin, avec ce parfum de sel et de larmes. Il y a dedans des mots bleus, des paysages tristes et heureux qui affluent et se retirent au rythme de la marée. (...) Marie Sizun a des mots magnifiques pour parler des liens maternels. Une belle déclaration d’amour.

par Alice Develey

logo du media de presse

Une semaine pas comme les autres en Bretagne

Marie Sizun nous offre, en ce début de l’année 2021, un livre d’une beauté accomplie et d’une rare perfection.

par Anne-Marie Mitchell

logo du media de presse

Dans la famille « maison à vendre »

Nul pathos, de la délicatesse. Un magnifique roman écrit par une auteure si amoureuse de la Bretagne qu’elle en a emprunté le nom d’un cap !

par Muriel Fauriat

logo du media de presse

La maison-mère

Avec une tendresse évidente pour cette Bretagne de bord de mer, sauvage et douce, Marie Sizun raconte l’ambivalence des sentiments, l’angoisse mêlée de joie des premiers jours, l’amertume qui peu à peu laisse place à l’apaisement, durant cette semaine où le projet d’en finir avec la maison va être bouleversé.

par Véronique Rossignol

logo du media de presse

La Maison de Bretagne, le dernier né de Marie Sizun

Si l’île-Tudy est considérée à juste titre comme un écrin posé entre ciel et mer, il y a fort à parier que La Maison de Bretagne, le dernier roman de l’auteure îlienne Marie Sizun, en deviendra l’une de ses perles littéraires, tant par la justesse psychologique de son intrigue que par son élégance langagière.

logo du media de presse

La Maison de Bretagne : un retour à soi

Note 5/5. « La maison de Bretagne » témoigne, une fois de plus, du talent de Marie Sizun. Une intense émotion traverse sa sobre écriture, sans artifice aucun, sans supercherie stylistique. La psychologie des personnages est maîtrisée, sonne juste et vraie.

par Jean Bothorel