Tout cet hier à l’intérieur de moi

Antoine Silber

Être l’arrière-petit fils de Lazare, le petit-neveu de Samuel, le petit-fils d’Ernest, le neveu de Roger, descendre de ces hommes-là, au fond, m’obligeait.

Retrouver d’où l’on vient pour savoir qui l’on est. Cracovie. C’est là-bas qu’Antoine Silber décide de retourner, là-bas où il ne reste que des adresses imprécises et des tombes profanées, dans cette ville qui lui paraît pourtant familière, dans ces rues du quartier juif pleines de froid et de glace où il lui semble apercevoir les silhouettes de ces ancêtres. Il raconte avec émotion leurs histoires, leurs choix, leur exil, tout cet entrelacs de vies et de destinées qui feront de lui une partie de ce qu’il est.
Antoine Silber nous donne là son livre le plus accompli, celui qui, par sa densité et sa sincérité, mêle avec profondeur et justesse la grande Histoire et son histoire particulière.

Image de couverture de Tout cet hier à l’intérieur de moi
Collection : Littérature française
août 2018
120 pages - 18 €
Dimensions : 12,5 x 20,5 cm
ISBN : 9782363081681
9782363081681

Ils en parlent…

le logo du journal

Un Livre, Une Voix – Émission du 30 octobre 2018 : Antoine Silber pour « Tout cet hier à l’intérieur de moi » (Arléa) – Radio Notre Dame

Antoine Silber pour « Tout cet hier à l’intérieur de moi » (Arléa), très beau récit sur sa famille peu banale

le logo du journal
le logo du journal

Au nom de tous les siens

par Christian Authier

le logo du journal

« C’est un beau livre, simple et émouvant »

le logo du journal

Sept hommes libres

par Raphaëlle Leyris

le logo du journal

Les disparus de Silber

par Marine de Tilly

le logo du journal

« Ce récit est à plusieurs titres une déclaration d’amour »

le logo du journal

La vie plutôt vivante que morte

par François Bernheim

le logo du journal

par Henri Raczymow

le logo du journal

Tout cet hier à l’intérieur de moi : Antoine Silber en quête des origines - La Grande Parade

par Serge Bressan

le logo du journal

Dans l’ombre de Cracovie

par Ariane Bois

le logo du journal

L’obsession des origines

par Jean-Claude Perrier