Passions

La Princesse de Clèves

Jean-Michel Delacomptée

La Princesse de Clèves, roman de Madame de Lafayette, fut publié en mai 1678, sans nom d’auteur.

1558, la cour du roi Henri II, durant la dernière année de son règne. Mlle de Chartres a quinze ans lorsqu’elle paraît au Louvre. Le prince de Clèves, homme d’une grande droiture morale, tombe amoureux d’elle dès qu’il l’aperçoit. Ébloui par sa beauté, il la demande en mariage. Mlle de Chartres n’a aucune expérience de l’amour et l’épouse sans être amoureuse de lui.

Alors qu’elle est mariée, la princesse de Clèves rencontre, à la cour, lors d’un bal, le duc de Nemours. Naît entre eux une passion immédiate et complexe qu’ils vivront l’un et l’autre dans le tourment, et qui tourmentera et éblouira lecteurs et écrivains jusqu’à nos jours.

Jean-Michel Delacomptée a publié en 1990 un premier commentaire de ce texte sous le titre : La Princesse de Clèves, la mère et le courtisan. Vingt ans plus tard, cette méditation est tout autre.
Après avoir longtemps fréquenté les XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles en compagnie de Montaigne, Bossuet, ou Saint-Simon, son érudition, son audace dans l’analyse et sa liberté de style donnent à ce livre la force d’une troublante et moderne peinture des passions.

Image de couverture de Passions
Collection : Littérature française
septembre 2012
120 pages - 17.00 €
Dimensions : 12,5 x 20,5 cm
ISBN : 9782869599901
9782869599901

Ils en parlent…

le logo du journal

La lumineuse jeunesse de « La Princesse de Clèves »

Journal La Croix