Les Risées du lac

Emmanuelle Grangé

Au bord d’un lac, une maison. Dans cette maison, une famille et un vieux monsieur venu d’Algérie qui s’occupe du jardin. Une situation confortable que les écarts des uns et des autres ne semblent pas troubler. On ferme les yeux sur les trahisons, on soupire beaucoup, on parle peu. On vieillit ensemble, vaille que vaille, on consent au vaudeville jusqu’à la rencontre improbable de l’épouse et la maîtresse. Tout change alors. Les lignes bougent lentement. Une amitié étrange est à l’oeuvre. Les deux femmes peu à peu s’apprivoisent. Elles sont très différentes. L’homme qu’elles partageaient, et qui les séparait, devient leur ennemi commun. Elles se voient, passent des moments ensemble, parlent de tout sauf du désamour, de la solitude, de la violence qui monte et qui leur fait peur. Elles attendent, chacune à sa manière, un dénouement comme une délivrance. Mais qui peut dire d’où elle viendra ?

Dans ce troisième roman, Emmanuelle Grangé confirme son talent d’écriture. Elle décrit avec une grande justesse la violence ordinaire faite aux femmes. Il se dégage de ce roman une atmosphère toute chabrolienne. Les conventions bourgeoises, une famille parfaite, et ce sentiment d’étrangeté qui nous prend et ne nous lâche plus. Qu’y a-t-il sous la surface si lisse du lac ?

Image de couverture de Les Risées du lac
Collection : 1er Mille
avril 2021
176 pages - 18 €
Dimensions : 13 x 19 cm
ISBN : 9782363082541
9782363082541