L’Ami japonais

Marc Petitjean

Marc Petitjean est décidément placé sous le signe de la rencontre : après Le Cœur. Frida Kahlo à Paris, il nous raconte la vie fascinante et romanesque de Maître Kunihiko Moriguchi, peintre de kimono.
Kunihiko Moriguchi est né à Kyoto en 1941. Il pratique la peinture sur kimono depuis presque un demi-siècle. Au Japon, où l’artisanat est considéré comme un art à part entière, il a reçu le titre prestigieux de Trésor National Vivant, tout comme son père avant lui. Dans les années 60, il étudie le graphisme à l’École Nationale des arts décoratifs à Paris (après un extraordinaire voyage en bateau de trente jours) et se lie d’amitié avec le peintre Balthus qui influencera sa carrière artistique. Il y vit les années heureuses du Paris d’après guerre et en garde une profonde nostalgie et un français merveilleux.De retour à Kyoto, il travaille aux côtés de son père qui lui transmet l’art exigeant du Yuzen. Kunihiko renouvellera néanmoins la tradition en introduisant des motifs abstraits.

Ses kimonos sont exposés dans les plus grands musées au Japon comme à l’étranger. Le kimono cesse alors d’être un vêtement et devient quelque chose de subtil et d’immatériel : il garde en lui la mémoire et la vie de ceux qui l’ont porté.

Image de couverture de L’Ami japonais
Collection : La rencontre
mars 2020
160 pages - 17 €
Dimensions : 12,5 x 22,5 cm
ISBN : 9782363082220
9782363082220