C’est beau, mais c’est faux

Patrice Louis

Gadget est anglais d’origine...L’Ange bleu c’est Marlène Dietrich...Le lis est la fleur emblème des rois de France...

Et bien, c’est beau mais c’est faux ! C’est par habitude, par confort que l’on répète à l’envi ces vérités d’évidence qui n’en sont pas. Polies par les ans, ces affirmations ont le tort de n’être nullement fondées. Mais elles sont tellement vraisemblables que le doute, quand elles paraissent, cesse de s’exercer. Une erreur mille fois répétée devient légende. Il serait aisé, pourtant, de corriger ce genre de faute. C’est l’objet de ces pages.

Image de couverture de C’est beau, mais c’est faux
Collection : Arléa-Poche
Numéro dans la collection : 79
mars 2004
150 pages - 7.00 €
Dimensions : 11 x 18 cm
ISBN : 9782869596054
9782869596054

Lire un extrait

C’est beau, mais c’est faux

Patrice Louis

Le Kremlin-Bicêtre est un nom franco-russe

Non, c’est un nom russo-anglais

Le village tire son nom double d’un cabaret - Au Sergent du Kremlin - et de Charles de Pontoise,évêque de Winchester, dont le nom s’est transformé en Vicestre, puis Bicêtre.