Traducteur, auteur de l’ombre

Carlos Batista

Auteur de l’ombre par excellence, le traducteur se présente ici en pleine lumière.
Sous forme d’aphorismes, d’apologues et de fabulettes, Carlos Batista nous dévoile avec légèreté et une grande intelligence les arcanes d’un métier où il faut savoir choisir la part de l’ombre.

Loin de la théorie mais proche du secret, il donne la parole a une multiplicité de traducteurs (traducteurs horloger, violoniste ou facteur, traducteur médium ou ramoneur...) dont le second métier suggère à chacun quelques métaphores pertinentes et insolites sur la traduction.
Les mots, les contre-sens, les originaux prennent la parole pour dévoiler, en une diversité de points de vue et de lectures, les états d’âme, les émois, les désarrois et l’éthique d’un traducteur.

Ce travail solitaire est bien souvent placé sous le signe de la quête et du tâtonnement. Pour Carlos Batista, la traduction est une malédiction qu’il s’efforce de traduire en jouissance. Il s’agit donc d’une sagesse.

Né en France, en 1968, de parents portugais, vivant à Lisbonne comme à Paris, traducteur, depuis huit ans, de Lobo Antunes aux éditions Christian Bourgois, Carlos Batista éprouve les délices de ceux qui passent leurs journées « dans les entrailles des deux langues, à extraire le minerai des mots ».

Image de couverture de Traducteur, auteur de l’ombre
Collection : Arléa-Poche
Numéro dans la collection : 206
avril 2014
128 pages - 7.00 €
Dimensions : 11 x 18 cm
ISBN : 9782363080509
9782363080509