Où sont ceux que ton coeur aime

Gemma Salem

La tombe de Gainsbourg, à Montparnasse, est pratiquement en face de celle de Beckett. Sur l’une, à n’importe quelle saison, des pochettes de vieux disques, des mégots écrasés à même la dalle, des étiquettes de Pastis 51 ; sur l’autre, une simple pâquerette, ou des billets retenus par un caillou qui avec le vent battent des ailes. La tombe de Cioran se trouve trois rangs derrière celle de Beckett. Là, Elle a vu de petits cailloux assemblés en lettres capitales, SIBIU, la ville de sa jeunesse. Il n’y a que sur les tombes qu’on sache aimer.

Merveilleux autoportrait de Gemma Salem qui, au travers de la personnalité (redoutable !) de Thomas Bernhard et de l’œuvre qu’elle connaît par cœur, nous transmet son amour extravagant des écrivains, des musiciens, et de la vie. C’est un hommage plein de tendresse et d’humour aux fantômes plus ou moins apprivoisés de nos jours et de nos nuits.

Image de couverture de Où sont ceux que ton coeur aime
Collection : La rencontre
octobre 2019
100 pages - 16 €
Dimensions : 12,5 x 20,5 cm
ISBN : 9782363082008
9782363082008

Lire un extrait

Où sont ceux que ton coeur aime

Gemma Salem

Ce fatal 11 février, Il a voulu prendre son dernier repas au Goldener Hirsch, une auberge sans prétention où il déjeunait de temps à autre. Il a bien mangé, un potage aux quenelles, du sandre poché, un verre minuscule de vin blanc et tous les petits fours de saison confectionnés et offerts par la
patronne. Puis, retour à la maison, au lit, en position d’attente.
Quatorze heures.
Il a murmuré que ce ne serait pas long.
Il paraissait calme et de bonne humeur.