Les Douces Choses

Alice Dekker

Lorsque j’avais poussé la porte du salon du premier étage, mon souffle avait marqué un arrêt. Il était bleu, bleu comme le sien. Bleu comme son salon en lanterne de Verrières.

À vingt ans, la narratrice avait fait de Louise de Vilmorin son amie. Une amie de littérature, presqu’un modèle. Des années plus tard, à l’heure de choisir la maison du nouveau départ, la fantasque Louise se rappelle à elle et lui envoie un signe. Les Douces Choses sont une partition à deux voix, où résonne avec ferveur l’attachement aux maisons de famille, où la magie perdue de l’enfance, les amours blessées et le trop-plein de mélancolie se répondent de façon troublante. Et l’on découvre deux femmes qui, loin l’une de l’autre, finissent par se retrouver dans ce qui fait l’essentiel d’une vie : la fidélité à soi-même.

Image de couverture de Les Douces Choses
Collection : 1er Mille
avril 2022
180 pages - 17 €
Dimensions : 13 x 19 cm
ISBN : 9782363082947
9782363082947

Ils en parlent…

logo du media de presse

Itw de l’auteure sur CNews

« La belle équipe » Clélie Mathias

logo du media de presse

Dans le reflet de Louise Vilmorin

Monique Verdussen

logo du media de presse

Je est un autre

P.R.

logo du media de presse

La partition à deux voix d’Alice Dekker

A.-M.M.

logo du media de presse

Louise de Vilmorin : la circé littéraire du Tout-Paris

Alice Delevey

logo du media de presse

Dans sa chronique Mille et une pages, Frédéric Launay évoque Les douces choses d’Alice Dekker

Frédéric Launay | Radio PFM