Les Derniers Jours de Paul Verlaine

F.-A. Cazals, Gustave Le Rouge

Préface de Maurice Barrès

Le récit au jour le jour le jour (presque heure par heure) de la dernière année de la vie de Paul Verlaine (Metz, 30 mars 1844-Paris 8 janvier 1896), entre son minable appartement de la rue Descartes, dans le Ve arrondissement, et les divers hôpitaux dans lesquels il séjourna à de nombreuses reprises dans ses derniers jours.

F.-A. Cazals et Gustave Le Rouge, qui furent des amis fidèles et secourables, et lui rendaient visite quasi quotidiennement au cours de la dernière année de sa vie, relatent avec simplicité et authenticité les conditions misérables dans lesquelles vivait un des grands poètes français. Le décalage entre le génie poétique de ce géant et la vulgarité de son quotidien nous semble aujourd’hui inconcevable, à peine croyable.

Le livre souligne cependant les soutiens formidables (et souvent inattendus) qui entourèrent la vie misérable du poète, et particulièrement l’amitié et l’aide de Maurice Barrès – préfacier du livre –, qui avait fondé une association dont le but était de rendre à peu près décente la vie de Paul Verlaine.

Image de couverture de Les Derniers Jours de Paul Verlaine
Collection : Littérature française
juin 2011
260 pages - 18.50 €
Dimensions : 14 x 20,5 cm
ISBN : 9782869599505
9782869599505