Le jugement de Léa

Laurence Tardieu

Léa attend, dans une petite pièce du palais de justice, que les jurés rendent leur verdict. C’est une femme brisée, qui a commis ce qu’il y a de pire pour une mère. Au bout de quelle solitude, de quelle folie a-t-elle soustrait Théo, son tout petit, son fils de quatre ans à la vie qui l’attendait ? Comment peut-elle encore vivre, sinon respirer après cela ? Depuis cet acte irrémédiable, elle s’est murée dans un silence terrible, assistant sans comprendre à ce qui décidera pour elle de ses vingt prochaines années. Elle n’est plus là, fermée à la douleur, fermée à tout. Mais il suffit qu’un gardien, chargé de veiller sur elle pendant ces quelques heures, la regarde et lui parle enfin, pour que quelque chose cède en elle, que sa propre enfance revienne, lumineuse parfois, que les larmes puissent enfin couler et qu’elle raconte, du fond de sa détresse et de sa stupeur, le chemin qui l’a menée à l’impensable. Dialogue de douleur, essentiel, qui, sans approcher du pardon, lui permettra peut-être d’entamer le chemin de la rédemption.
Texte bouleversant, jamais complaisant, Le Jugement de Léa, est un splendide témoignage sur l’énigme de la maternité.

Image de couverture de Le jugement de Léa
Collection : 1er Mille
mars 2004
120 pages - 13.50 €
Dimensions : 13 x 19 cm
ISBN : 9782869596559
9782869596559