Le Savoir-Vivre chez les truands

Albert Simonin

Le Milieu et ses mœurs nous sont ici racontés par un des maîtres incontestés de la langue verte : Albert Simonin (1905-1980), l’auteur du célèbre Touchez pas au grisbi, du non moins célèbre Le cave se rebiffe et de Grisbi or not Grisbi (devenu à l’écran, enrichi des dialogues de Michel Audiard, Les Tontons flingueurs).

Pastichant les manuels de savoir-vivre de la « haute », Simonin, pour notre plus grand plaisir, passe en revue le code des convenances, des bons usages, des coutumes qu’il importe de connaître et de respecter dans le Milieu « dès qu’on ambitionne d’atteindre les soixante-huit ans d’âge... » Il nous prévient salutairement : « La gaffe, l’impair, le mot blessant, la médisance, l’indélicatesse, sanctionnés dans le monde des caves par un refroidissement des relations, le sont souvent, dans le Mitan, par le refroidissement à zéro du gaffeur, du malotru, de l’injurieux, du médisant, de l’indélicat, et le savoir-vivre chez les truands pourrait plus justement se nommer le savoir-survivre ».

En juin 1960, Roger Nimier écrivait : « Enfin Simonin vint, furtif Furetière qui remit de l’ordre dans le crime, comme Malherbe l’avait fait dans les vers. » Quant à Léo Malet il n’hésitait pas à surnommer l’auteur du Grisbi « le Chateaubriand de l’argot ».

Image de couverture de Le Savoir-Vivre chez les truands
Collection : Arléa-Poche
Numéro dans la collection : 103
mai 2006
276 pages - 9.50 €
Dimensions : 11 x 18 cm
ISBN : 9782869597433
9782869597433