Le Journal impubliable de George Pearl

Eliane Saliba Garillon

Architecte new-yorkais, George Pearl décide de tout quitter et de s’exiler à Rome pour jouir d’une retraite bien méritée. À travers son journal, le misanthrope nous révèle ce retrait mouvementé.

Image de couverture de Le Journal impubliable de George Pearl
Collection : Arléa-Poche
Numéro dans la collection : 236
juin 2017
264 pages - 10.00 €
Dimensions : 11 x 18 cm
ISBN : 9782363081391
9782363081391

Lire un extrait

Le Journal impubliable de George Pearl

Eliane Saliba Garillon

J’ai dirigé une centaine de personnes pendant vingt-cinq ans en faisant de G.P. Hall la boîte d’architecture la plus cotée de Manhattan. J’ai été un patron modèle, c’est-à-dire haï, et mon surnom de Pearl Harbor a finalement servi à éloigner de moi les pots de colle et les imbéciles. J’ai eu des contacts houleux avec d’autres présidents de société, des rapports en dents de scie avec des sénateurs, des coups de gueule avec de gros clients, et je m’en suis toujours bien porté, persuadé qu’une bonne dose de logique suffisait à dénouer n’importe quelle relation complexe. Et puis je suis venu à Rome. Et puis j’ai embauché une femme de ménage.