L’Art du paysage

Kenneth Clark

Traduit de l’anglais par André Ferrier , Françoise Falcou

En aucun cas il ne s’agit là d’un traité théorique sur la peinture ou les représentations du paysage, mais plutôt d’une promenade qui vise à faire réfléchir plutôt qu’à instruire ou à informer. L’auteur fonde sa réflexion sur quatre types de paysage : les paysages symboliques (le jardin symbolique de la Dame à la licorne), les paysages réalistes, les paysages fantastiques (ceux de Jérôme Bosch), et les paysages idéalisés, comme ceux de Nicolas Poussin.

Certains artistes sont traités plus en détails comme Constable, Courbet, Turner, Van Gogh…

L’immense culture de Kenneth Clark, et la beauté, la limpidité de son style nous permettent de voyager dans tous les paysages qui ont inspiré peintres, graveurs et enlumineurs, depuis les feuillages des manuscrits du Moyen Âge jusqu’au vert bleuté de la montagne Sainte-Victoire, peinte et repeinte par Cézanne, en passant par les recherches sur la perspective et la couleur.

Tout au long de ce traité d’une érudition non tapageuse, le lecteur prend peu à peu conscience combien la nature reste une composante essentielle de l’histoire de l’art.

Image de couverture de L’Art du paysage
Collection : Littérature étrangère
juin 2010
224 pages - 18.50 €
Dimensions : 12,5 x 20,5 cm
ISBN : 9782869598997
9782869598997