Histoire des femmes philosophes

Gilles Ménage

Traduit du latin par Manuella Vaney
Préface de Claude Tarrène

Longtemps on nous a dit que le savoir n’avait qu’un sexe. Longtemps on a oublié que l’art de la conversation était œuvre commune. Et longtemps, enfin, on a oublié de traduire les textes latins de l’âge classique français. L’Histoire des femmes philosophes, parue en 1690, répare une injustice. Enfin traduit en français, ce livre révèle un continent perdu. En savant et en homme du monde éclairé, Ménage consacre une ou deux pages à chacune des femmes, pour la plupart inconnues, qui firent profession de penser par elles-mêmes depuis l’Antiquité classique jusqu’au Haut-Moyen-Âge, démontrant par là, avec Alexandre Vialatte, que la femme philosophe remonte à la plus Haute-Antiquité !

Pour la petite histoire, rappelons que c’est à la fréquentation et à la lecture de Gilles Ménage que Madame de Lafayette, avec La Princesse de Clèves, fonda le roman français et en fit, d’emblée, une arme légère et indémodable.

Image de couverture de Histoire des femmes philosophes
Collection : Poche-Retour aux grands textes
Numéro dans la collection : 61
janvier 2006
110 pages - 7.50 €
Dimensions : 11 x 18 cm
ISBN : 9782869597198
9782869597198