Comme une voix lointaine

Marie-Hortense Lacroix

Dans le domaine musical, le contrepoint désigne l’art de superposer des lignes mélodiques qui, parfois, se rapprochent, parfois s’éloignent, parfois se croisent, entrant en consonance ou en dissonance. Les vies humaines aussi se superposent, suivent leur chemin côte à côte ou dans la solitude, parfois se rencontrent, s’attendent, parfois se manquent et s’éloignent.

Comme une voix lointaine nous fait faire connaissance avec Myriam, pianiste de grande renommée, au moment où un petit-fils lui échoit. Devenue grand-mère, elle se détache de son ami et impresario, James Pitch, qui, à son grand désarroi, se rend compte qu’il n’a plus prise sur elle.

Il faudra peu de temps pour que chacun prenne conscience que Sylvain, le nouveau-né, l’ange lumineux, fils du soleil et de la musique, l’Horowitz du siècle à venir, est totalement et irrémédiablement sourd.

Le monde alors bascule. Tout ce qui était certitude dans ces vies se révêle être un chemin de fragilité, de compromis et de renoncement. Mais c’est dans ces instants de tristesse et de solitude que les cœurs livrent leur plus profond secret.

Image de couverture de Comme une voix lointaine
Collection : 1er Mille
mai 2005
174 pages - 15.50 €
Dimensions : 13 x 19 cm
ISBN : 9782869597068
9782869597068