Bréviaire des politiciens

Cardinal Jules Mazarin

Traduit du latin par François Rosso
Préface de Umberto Eco

Pour ce qui est des préceptes de gouvernement, on peut faire confiance à l’homme qui, sachant gagner les bonnes grâces des puissants, a su éliminer ses ennemis, accéder à la première place et la conserver, pendant deux règnes, jusqu’à sa mort.

On trouvera donc en ce Bréviaire - suite de maximes et de prescriptions qui jalonnent l’action de l’homme public - une leçon pragmatique qui peut, aujourd’hui encore, constituer le vade-mecum de tout homme de pouvoir.

Vous y trouverez plein de gens que vous connaissez pour les avoir vus à la télé ou rencontrés en entreprise.
Contrairement à Machiavel, Mazarin n’est pas un théoricien. Lui importe avant tout l’éfficacité. Il ne s’encombre ni de morale, ni, il faut bien le dire, d’équité. Nous avons là un modèle de stratégie "démocratique" - à l’âge de l’absolutisme ! Mazarin nous donne une splendide image de l’obtention du pouvoir grâce à la pure et simple manipulation du consensus.

Umberto Eco
Image de couverture de Bréviaire des politiciens
Collection : Poche-Retour aux grands textes
Numéro dans la collection : 29
mars 2007
144 pages - 7.50 €
Dimensions : 11 x 18 cm
ISBN : 9782869597709
9782869597709