La nuit de Sala

Françoise Pirart

Que s’est-il vraiment passé, cette nuit-là, au lac Sala, tout près d’Imposata, village de Sicile perdu dans les collines d’oliviers ? Qui était cette belle jeune femme, retrouvée noyée, et dont les marques sur le cou orienteront l’enquête vers un homicide volontaire ? Très vite, ses liens avec celui que les habitants du village nomment « Le Belge » sont avérés. Le Belge, homme solitaire et mystérieux, surgi d’on ne sait où, et installé à « la dure » dans une bergerie abandonnée, s’est peu à peu intégré à la vie du village, sans pour autant y participer. On le tolère, respectant son silence, le surveillant de loin. Il n’y a que Vittorio, le facteur, qui peu à peu l’apprivoise, nouant avec lui une drôle d’amitié. L’enquête avance, le coupable est démasqué. Il s’agit bien du Belge. L’affaire est classée. Le crime passionnel ne fait plus de doute. Pourtant, il y a dans ce meurtre trop de zones d’ombre, trop de silence pour ne pas hanter ceux qui en ont été les témoins.

La Nuit de Sala est une enquête après l’enquête. Roman à plusieurs voix, on y découvre une vérité qui n’est pas uniquement celle des faits mais aussi celle, plus complexe et plus secrète des sentiments parfois contradictoires et passionnés de toute vie.

Image de couverture de La nuit de Sala
Collection : 1er Mille
janvier 2006
148 pages - 15.50 €
Dimensions : 13 x 19 cm
ISBN : 9782869597181
9782869597181